Palmeraie, et Rose du Sable

L’oasis avec ses 1.1 millions de palmiers parsemés le long de la rivière de l’Oued Drâa semble être sortie d’un paradis que l’être humain cultive et utilise pour son alimentation depuis des millénaires. Le dattier est considéré une des plus anciennes plantes cultivées au Maroc, et appartient à ses principales bases de nourriture. Il est constamment irrigué et sous le palmes structuré par l’homme le terrain idéal pour la culture d’autres plantes, comme les agrumes, les pommes, abricots, amandes et olives.

Une promenade à travers les palmeraies vous offre une vue extraordinaire, non pas seulement des plantes mais aussi de la vie fourmillante qui s’y déroule: Des paysannes avec leurs enfants sur le dos mènent les ânes sur les sentiers. Des enfants jouent à côté des champs de menthe et de légumes. Des femmes lavent des vêtements dans des puits d’eau. Les dromadaires mâchent dans la broussaille. Et, enfin, il y a des endroits de tranquillité et d’une beauté magique.

La Rose du Sable se trouve à l’entrée de la palmeraie. Immédiatement à côté de la maison un chemin conduit dans les profondeurs de ce monde vert. Au matin les paysans et paysannes vont au travail dans leurs jardins. Ils possèdent une gentillesse naturelle et sont heureux quand les visiteurs d’un autre monde s’intéressent d’eux et de leur travail. Un contact chaleureux s’établit très vite même sans parler leur langue.